Banniere
 » Accueil » Témoignages »  MM. GUILLON, PARIS et MARTY

MM. GUILLON, PARIS et MARTY

Profession :
Qualité du témoin : Responsables de l' AAPPMA de Saint-Denis-Les-Bourg

Quelle fut votre implication dans le chantier de contournement de la Veyle ?

Nous avons été consultés, avec d’autres sociétés de pêche du bassin versant, dès le départ du projet. Nous avons toujours été associés aux discussions et notre avis a véritablement été pris en compte. Suite à notre demande, 2 passerelles enjambent la Veyle dans le secteur, permettant notamment d’accéder au plan d’eau depuis Buellas. Elles s’avèrent indispensables pour les pêcheurs, mais aussi pour les promeneurs et tous les usagers.

 

Etiez-vous favorable à la réalisation de ce contournement ?

Nous avions des craintes liées au passage de la Veyle dans la gravière, concernant notamment les risques de pollution accidentelle. D’autre part, nous étions inquiets du réchauffement des eaux et de ses conséquences néfastes sur la population piscicole. Par conséquent, nous étions favorables à cette opération et nous sommes satisfaits de sa réalisation. Laissons maintenant faire la nature.

 

Quelles sont vos sources de satisfaction ?

La nouvelle Veyle est vraiment très agréable, avec ses méandres, ses souches en fond de rivière et son environnement préservé. De plus, l’amélioration de la qualité de l’eau est déjà perceptible et devrait avoir des répercussions positives sur la population piscicole. Nous espérons le retour du chabot, de la lamproie, du vairon, et on rêve à celui de la truite… Enfin, cette création de cours d’eau vient idéalement compléter notre offre de pêche, en supplément du lac « des dragages », et pourrait ainsi nous apporter de nouveaux adhérents.           

 

Que pensez-vous de l’interdiction d’y pêcher pendant les trois prochaines années ? 

Nous pensons que chaque acteur (pêcheurs, municipalités, agriculteurs….) a pris conscience de l’intérêt de ce chantier et souhaite préserver cet environnement. Cette interdiction temporaire est normale, pour laisser à la nature le temps de reprendre ses droits. Et jusqu’à présent, ce contournement n’existait pas. Il n’y a donc aucune frustration à ne pas pouvoir y pêcher.

 

« Retour aux témoignages
Nos actions phares
:: 01/06/2012
Mis à jour le 07/12/2012
Bilan du Contrat de Rivière Veyle 2004-2011
Le contrat de Rivière Veyle a pris fin en 2011, 7 ans après sa signature en janvier 2004. Afin d'évaluer la pertinence des...
Témoignages
:: Bruno BARBET
L’élaboration de notre stratégie d’intervention sur la rivière et les ouvrages hydrauliques est une problémati...
:: Gérard BRANCHY
Je serais attentif à l’équilibre entre les territoires composant le bassin versant de la Veyle, et en particulier la bonne prise...