Banniere
 » Accueil » Témoignages » Philippe ADAM

Philippe ADAM

Profession : Gérant du bureau d'étude BIOTEC
Qualité du témoin : Maître d'oeuvre du projet de détournement de la Veyle

Quel est le domaine d’activités de Biotec ?

Biotec est un bureau technique et d’études en génie de l’environnement. Il a été créé en Suisse en 1980 et compte depuis 2000 un second bureau à Lyon.  Nous sommes 15 collaborateurs, spécialisés dans la restauration, la gestion et l’entretien des milieux aquatiques, ainsi que dans la stabilisation de berges par techniques végétales. 

Biotec se situe à la pointe de son domaine d’activités, comptant de nombreuses interventions sur cours d’eau, mais aussi l’écriture de plusieurs guides et manuels de référence.

 

Que représente pour vous le chantier de la Veyle ?

Nous intervenons sur ce dossier comme bureau d’études mais aussi comme maître d’œuvre pour tout le suivi de chantier.  Nous avons déjà souvent fait un travail équivalent sur d’autres projets. Mais si la Veyle ne nous présente pas de difficulté technique, c’est en revanche la première fois que nous traitons un chantier de cette ampleur.

 

Quelles sont les particularités de ce dossier ? 

Il est assez rare d’intervenir sur ce type de réalisation avec un objectif 100% environnemental. Ici, le seul objectif est de reconstituer une rivière qui fonctionne bien d’un point de vue physique et biologique.

Une autre spécificité est la faible puissance de la Veyle (puissance spécifique comprise entre 12 et 20 Watt/m2) alors qu’il faut une puissance spécifique minimum de 30 W/m2 pour qu’un cours d’eau bouge tout seul. C’est pourquoi il faut ici lui donner un coup de main, en traçant des méandres qui lui indiqueront le chemin à prendre.

 

Comment dessine-t-on ces méandres ?

Le dessin en lui-même est relativement aléatoire. L’important est surtout de veiller à retrouver le linaire et la pente qui existaient avant la dénaturation du cours d’eau afin de lui rendre sa puissance originelle. Il faut également surveiller l’inclinaison de la pente du lit et des berges. En faisant des berges douces et larges à l’intérieur de méandres, on favorise la création d’une mosaïque de milieux naturels, allant des herbacéessemi-aquatiques jusqu’aux buissons et arbres à bois durs. A l’extérieur des méandres, les berges sont en revanche raides, pour favoriser la mobilité de la rivière.

 

En quoi ces éléments sont-ils importants ?

La création de méandres, associée à la végétalisation des berges, permet par exemple de conserver une eau plus fraîche en période estivale, qui est une condition sine qua non à l’apparition de certaines espèces de poissons comme les salmonidés. Elle facilite aussi l’épurement de l’eau par une meilleure filtration des nitrates, des phosphates et de la plupart des polluants agricoles et physiques.

 

« Retour aux témoignages
Nos actions phares
:: 01/06/2012
Mis à jour le 07/12/2012
Bilan du Contrat de Rivière Veyle 2004-2011
Le contrat de Rivière Veyle a pris fin en 2011, 7 ans après sa signature en janvier 2004. Afin d'évaluer la pertinence des...
Témoignages
:: Bruno BARBET
L’élaboration de notre stratégie d’intervention sur la rivière et les ouvrages hydrauliques est une problémati...
:: Gérard BRANCHY
Je serais attentif à l’équilibre entre les territoires composant le bassin versant de la Veyle, et en particulier la bonne prise...